P.N.L.
ou
Programmation Neuro Linguistique

La P.N.L. (ou Programmation Neurolinguistique) est un ensemble de techniques de développement personnel mis au point dans les années 1970 par John Grinder (docteur en linguistique) et Richard Bandler (philosophe et psychologue).

La P.N.L. se fonde sur l’étude du comportement humain. Elle pose comme principe que nous avons tous le même cerveau et les mêmes capacités et que nous pouvons donc transformer ou améliorer certains de nos comportements en « modélisant » les comportements qui fonctionnent.
La P.N.L. fournit « un mode d’emploi du cerveau ».
C’est à la fois un art devant être appliqué avec tact et élégance, un ensemble d’outils pour permettre le changement et aussi une philosophie de vie permettant d’aborder l’existence de façon positive et optimiste.
La P.N.L. s’intéresse au « comment » ça marche plutôt qu’au « pourquoi » ça marche.
Grâce à son efficacité, la P.N.L. a trouvé de nombreux domaines d’application : apprentissage, santé, éducation, communication, publicité, psychothérapie, coaching, préparation mentale, créativité etc… où elle entraîne souvent des changements et des évolutions rapides. Toutefois, ces transformations, même si elles paraissent spectaculaires, ne tiennent pas d’une quelconque magie ou d’un miracle mais de simples potentiels révélés en plein jour.

Elle met l’accent sur les ressources et sur le potentiel que chacun possède dans le but développer des stratégies et comportements de réussite .

 
La process communication
 

Les origines de la Process Communication
La naissance du modèle de la Process Communication de Taibi Kahler est très lié à l’histoire de l’Analyse Transactionnelle (AT) d’Eric Berne et au  MYERS-BRIGGS TYPE INDICATOR (MBTI).
La Process Communication est un outil de découverte et de compréhension de sa propre personnalité et de la personnalité des autres, et également un outil de communication simple et pratique.
Les fonctions de l’outil Process Communication
Un outil d’analyse. La Process Communication est un outil de découverte, et de compréhension de notre propre personnalité et de la personnalité des autres. Elle apporte une description systémique du fonctionnement de nos grandes parties de personnalité avec les questions identitaires, les croyances et besoins psychologiques qui conditionnent nos motivations, nos choix, notre communication et nos comportements de stress.
Un outil de communication. Elle donne des clés pour développer des stratégies de communication adaptées,  construire dans le court terme aussi bien que dans le long terme des relations constructives et efficaces.
Les deux concepts de la Process Communication
La Process Communication repose sur deux principes :
Les 6 types de personnalité. Si chaque individu est unique et nous partageons de grandes caractéristiques, celles de six grand types de personnalité clairement identifiés. Nous possédons un type de personnalité « de base », acquise pour la vie et un type de personnalité « de phase » qui peut évoluer au cours de notre vie.
Le processus de communication. Nous savons que le processus, la manière de dire les choses,  a beaucoup plus d’importance que le contenu du message. Le problème vient rarement de ce qui est dit mais surtout de la façon dont cela a été dit.

 
L’approche systémique
 

La thérapie systémique a été développée sous l’impulsion de l’anthropologue Gregory Bateson au Mental Research Institute plus connu sous le nom de l’école de Palo Alto.
L’approche systémique se distingue des autres approches par sa façon de comprendre les relations humaines : l’individu fait parti et est influencé par différents systèmes : familial, professionnel, social,.. Les personnes dépendent les unes des autres et leurs échanges se font selon des règles implicites de communication utilisées le plus souvent de manière inconsciente. Les difficultés d’une personne signalent parfois une souffrance qui peut parfois être celle d’un système
L’approche systémique prend donc en compte la communication et les interactions entre les individus. Il n’est pas nécessaire de faire participer tout un groupe pour opérer un changement. Modifier unilatéralement ses relations avec les autres personnes du système peut avoir un effet sur le fonctionnement du groupe.